Soleil

Les putois

Poème de Chris CHRISTIFER
Trait...

Les putois parlent et écrivent
à seize heures ils arrêtent
leur peau est de papier blanc
leurs dents sont des stylos noirs

Les putois vont et viennent
dans les demeures du pays putois
ils sont tous du même bord
ils aiment l'argent et l'or...

De l'animal putois ils portent l'habit
Vêtus de noir mais ce n'est pas de deuil
ils portent une cravate, une chemise blanche
blanche comme ils auraient voulu avoir les mains

Jamais responsables des ordres
comme les fonctionnaires de la mort
Les putois digèrent dans leurs tanières
bien cachés à l'abri loin des pierres

Les putois calculent et prennent
aussi sûrement qu'une armée sans but
ils violent Marianne à coups de formulaires
écrasent leurs miettes entre ses seins dorés

Les amis des putois n'ont qu'une parole
c'est la preuve que tout n'est pas sans honneur
les esclaves des putois doivent toujours
c'est la preuve que tout est partagé

Un jour nous ferons comme nos ancêtres
qui donnaient le sel, la taille et la gabelle
Un jour nous labourerons la terre avec nos griffes
pour survivre, pour survivre, pour survivre...

Un jour nous n'écouterons plus ce qu'on nous dit
Nous deviendrons inconscients comme eux
Nous irons reprendre ce qu'ils nous ont pris
et les exécuter sans stylo, loin de toute raison

Mais les putois vont et viennent
dans les demeures du pays putois
ils aiment l'argent et l'or
leurs dents sont des stylos noirs...

 
Valid XHTML 1.0 Strict